NICOLAS SARKOZY ET LES FRANCAIS - 2007 - 2012

François SAUVADET : M. BAYROU a montré hier qu’il était plus que jamais animé par un sentiment de revanche. La défense du pluralisme ne doit pas être une posture dictée par ses intérêts personnels

Le Président du Groupe Nouveau Centre, François SAUVADET, et Charles de COURSON, secrétaire de la Commission des Finances se félicitent de la décision prise à l’unanimité cet après-midi par la Commission des Finances, présidée par M. Didier MIGAUD, de rejeter la demande de M. Bayrou relative à l’article 40.

En effet, la Commission a jugé recevable la proposition de loi relative au pluralisme et à l’indépendance des partis politiques déposée par le groupe Nouveau Centre.

Cette décision démontre le caractère infondé des pseudo-arguments juridiques avancés hier mercredi en séance par M. BAYROU, avec le soutien actif du Groupe socialiste. « M. BAYROU a montré hier qu’il était plus que jamais animé par un sentiment de revanche. Il doit, aujourd’hui, assumer les choix politiques qui ont été les siens comme nous l’avons fait en juin devant les électeurs. Car c’est un choix clair qui a été le nôtre de participer utilement à la majorité en y apportant les valeurs du Centre. La défense du pluralisme ne doit pas être une posture dictée par ses intérêts personnels, un principe quand cela arrange.»

Contact presse :
Caroline Bonnet

www.le-nouveaucentre.org

Identificateurs Technorati : bayrou, sauvadet, nouveau centre, udf, modem, pluralisme, politique

Tags: , , , , ,

  1. One Response to “François SAUVADET : M. BAYROU a montré hier qu’il était plus que jamais animé par un sentiment de revanche. La défense du pluralisme ne doit pas être une posture dictée par ses intérêts personnels”

  2. By Uncitoyen on Oct 27, 2020

    Le nouveau centre est une sorte de reniement absolue de tout ce qui constitue la morale politique (la fidélité, les convictions, l’indépendance d’esprit, le courage), un regroupement d’opportunistes et de traitres qui prefere jouer petit bras que de défendre leur indépendance et leur valeurs (relire les déclarations de certains d’entre eux avant et aprés la trahison…dans le genre, “ma parole n’a aucune valeur” et “je crache sur ce que j’ai défendue avant hier on fait pas mieux”. Pensez vous que les français apprécient ce genre de comportement politique ? Ainsi l’engagement, la morale politique, la parole n’auraient aucune valeur ? et l’on s’étonne aprés que notre démocratie soit souillée par autant d’affaires sombres, des “petits arrangements entre amis”, de collusions sordides entre affairistes et élus, de malettes occultes ? comment combattre la dérive si les politiques ne sont pas farouchement intègres et fidèles a leur convictions au point d’accepter de perdre des éléctions ? Il fut un temps ou en France “on preferait perdre son ame que les éléctions”…visiblement certains ne s’embarrassent plus de ce genre d’engagement.

    Les français n’oublierons pas de sitot cette desastreuse manoeuvre et le Nouveau Centre est entaché pour longtemps…quand a François Bayrou il incarne l’avenir, la ou ces messieurs incarnent des pratiques d’un passé qui ne les honorent pas.

    Dernier point, quand tout le paysage politique glisse vers un populisme douteux (Royal, Sarkozy) un centriste intègre et qui reste fidèle a ses valeurs ne bouge pas d’un centimetre et se rapproche mécaniquement des valeurs du centre gauche. Rappellons que le socle démocratique, ce qui empeche le tissu d’un pays de se déchirer et de basculer dans le reniement des valeurs républicaines, la haine de l’autre et le populisme sont les centristes ou les moderés. Ce ciment républicain est aujourd’hui incarner par François Bayrou incontestablement.

Post a Comment

Wordpress Theme: Chloe