Ce n'est qu'un rattrapage

Les prix des médocs qui ont flambés sont ceux qui ont été déremboursés.
Ce rattrapage est nécessaire sous peine de voir le produit ne plus être fabriqué.
Comme l'exemple de la baguette c'est certain qu'à 15cts d'euros ce serait cool mais le boulanger aujourd'hui ne pourrait la fabriquer longtemps à ce tarif.
Les prix de tous le produits sont libres, revenir aux blocage des prix est illusoire.
Reste les prix moins hauts que l'on trouve dans les grosses pharmacies et para pharmacie.

Répondre

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
VERIFICATION ANTI-SPAMS - VOUS DEVEZ REPONDRE A LA QUESTION SUIVANTE AVANT DE VALIDER LE COMMENTAIRE

LETTRE INFO NICOLAS SARKOZY
Ajoutez votre e-mail: