LETTRE INFO NICOLAS SARKOZY
Ajoutez votre e-mail:




 

Sarkozy en zone rouge dans les sondages

Pour la première fois depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, le nombre des Français mécontents du président de la République dépasse celui des satisfaits, selon un sondage BVA pour l'Express.

D'après cette enquête à paraître jeudi dans l'hebdomadaire, 48% des personnes interrogées ont une mauvaise opinion du chef de l'Etat, contre 45% de bonnes. Huit pour cent des sondés ne se prononcent pas.

La cote du président a chuté de six points depuis le mois dernier, de 10 points en deux mois.

Huit sympathisants de droite sur dix (80%) gardent une bonne opinion du chef de l'Etat, contre 16% seulement chez les sondés proches de la gauche.

Le Premier ministre, François Fillon, gagne au contraire deux points en un mois, à 43% d'opinions positives. Une proportion équivalente de sondés (43%) a une mauvaise opinion du locataire de Matignon, et 14% ne se prononcent pas.

Ce sondage a été réalisé auprès de 1.051 personnes du 10 au 12 janvier, c'est-à-dire après la conférence de presse de Nicolas Sarkozy, où le président n'a annoncé aucune mesure nouvelle en faveur du pouvoir d'achat.

C'est sur cette question que les Français jugent le plus sévèrement le chef de l'Etat.

Plus des deux-tiers (65%) des personnes interrogées pensent ainsi que les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy sur le pouvoir d'achat ne vont pas dans le bon sens. Ils sont 24% à penser le contraire et 11% ne se prononcent pas.

Dans ses commentaires, le directeur de BVA-Opinion, Jérôme Sainte-Marie, souligne "l'inquiétude et l'impatience de catégories populaires naturellement sensibles au discours sur le pouvoir d'achat".

Il constate aussi une "désaffection inédite des personnes âgées, qui peut être aussi bien liée à des considérations financières qu'à un jugement de valeur sur le style présidentiel affiché ces dernières semaines", alors que la relation entre le président Nicolas Sarkozy et sa nouvelle compagne Carla Bruni a été largement commentée dans les médias.

A deux mois des élections municipales et cantonales, les personnalités de gauche bénéficient d'une embellie dans l'opinion.

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë gagne trois points à 49% d'opinions positives, l'ancienne candidate du PS à l'élection présidentielle Ségolène Royal en compte quatre de plus à 44%, tout comme le Premier secrétaire du PS François Hollande (28%).

Parmi les membres du gouvernement, le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, est le mieux classé avec 46% de bonnes opinions (+ 1 point), devant sa collègue de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie (39%, - 1 point), la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme Rama Yade (39%, sans changement) et la garde des Sceaux Rachida Dati (38%, + 4 points).

Répondre

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage